Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce blog se veut un lieu de réflexion libertaire autour des concepts de domination et de pouvoir.L'objectif serait de fournir une base référentielle pour faciliter le renouveau de la pensée libertaire. Attention comme tout blog il faut commencer par la fin soit le message le plus ancien. Pour faciliter ,les articles ont été numérotés puisqu'ils font partie d'un ensemble de textes. La forme blog m'est apparue plus intéressante que la brochure en raison de la gratuité et des échanges à venir.Vous pouvez laisser des commentaires en cliquant sur l'icône éclair.Cordialement et bonne lecture !

12 Apr

Anarchie et pouvoir 3

Publié par sureau  - Catégories :  #anarchie et pouvoir

La notion d'anarchie n'a pas, à la fin du XVIII siècle, de contenu propre et pérenne autre que celui qu'octroient les détenteurs du pouvoir ou ses prétendants.

Ce qui aboutira un siècle plus tard à la définition du Littré: « Absence de gouvernement, et par suite désordre et confusion. On ne voit que trouble et anarchie. »[1]

La définition qui fut présente dans le dictionnaire de moyen français du XIV° siècle "Exercice du pouvoir où les faibles alternent avec les puissants"[2] sera écartée à tout jamais.

Celle qui émergera alors et se propagera dans le langage usuel, véhiculera l'idée de désordre et confusion: " On ne voit que trouble et anarchie. L'anarchie des esprits; État d'un peuple qui n'a ni chef, ni autorité, à laquelle on obéisse, ni lois auxquelles il soit soumis. Les expressions suivantes se feront jour : sombrer dans l'anarchie, sortir de l'anarchie. Un État en proie à l'anarchie. Réprimer, dompter l'anarchie. L'anarchie des esprits…Fauteur d'anarchie. Bref…c'est l'anarchie et l’anarchiste n’est que le « fauteur d'anarchie, perturbateur. » [3]

ANARCHIE, ENJEU DE LA GENESE DU CONCEPT

"On conçoit que, ainsi défini, le mot “anarchie” ait été insidieusement et à la longue enfermé dans un sens restrictif et négatif, qu’il ait été pris, peu à peu, dans le sens de “désordre” et que, dans la plupart des dictionnaires et encyclopédies, il ne soit, en premier, fait mention que de cette acception : chaos, bouleversement, confusion, gâchis, désarroi, désordre."[4] Ce qui signifiera dans le langage usuel l'anarchie équivaut au désordre.

" Cette conception présuppose en creux – sans la définir autrement que par implicite et par opposition à ce qui est exécrable – une normalité souhaitable, hautement préférable à l’anarchie qui en est la perturbation ou la destruction. Souhaitable, voire naturelle, allant de soi, en tout cas postulée comme immédiatement évidente pour le locuteur ou, dans le cas des exemples tirés de la littérature, pour le lecteur. Cette normalité qui n’a pas besoin de se définir, on pourrait l’appeler l’an-anarchie : elle est ce qui résulte de la présence de commandement, d’ordre, d’autorité, de pouvoir. Du coup, cette présence de l’autorité est posée comme un ordre des choses : ordre de la nature ou/et de la culture, on ne sait, mais dont on ne peut sortir qu’au prix du chaos. L’anarchie serait une anormalité, voire une aberration au regard de cet ordre." [5]

ANARCHIE, ENJEU DE L'INVERSION DU CONCEPT

Par opposition à cette notion d’ordre, les anarchistes ont souhaité prendre le contre-pied idéologique en énonçant avec véhémence leur refus du pouvoir et de l’ordre existant, allant jusqu’à abominer le pouvoir en ces multiples manifestations et imaginant un autre ordre possible par l'inversion du flux pyramidal décisionnel: du bas vers le haut.

Mais la difficulté réside aussi dans le fait que l 'État est dans notre inconscient, affirme Pierre Bourdieu, puisque « la pensée d'État [ . . . ] est présente jusqu'au plus intime de notre pensée ». [6] Cela rend encore plus ardu de penser l’a-sens.

[1] Dictionnaire de la langue française par Émile Littré (seconde édition, 1883)

[2] [GDC : anarchie ; FEW XXIV, 522a : anarchía ; TLF II, 938a-939b : anarchie] Dictionnaire du Moyen Français (1330-1500)

[3] Littré, fin XIX,,p 140, Gallica

[4] Extraits de l’Encyclopédie Anarchiste de Sébastien Faure au mot anarchie, page 56 et suivantes.

[5] Christophe Mileschi, qu'est ce que l'anarchisme? Quelques considérations préliminaires à la lecture de Dario Fo

[6] Ronald Creagh , La déférence, l'insolence anarchiste et la postmodernité In: L Homme et la société, N. 123-124, 1997. Actualité de l'anarchisme. pp. 131-148

[7] Anselme Bellegarrigue Manifeste de l’Anarchie (L'anarchie, Journal de l'Ordre - n°1, Avril 1850

[8] Anselme Bellegarrigue Manifeste de l’Anarchie (L'anarchie, Journal de l'Ordre - n°1, Avril 1850

Anarchie et pouvoir 3
Commenter cet article

À propos

Ce blog se veut un lieu de réflexion libertaire autour des concepts de domination et de pouvoir.L'objectif serait de fournir une base référentielle pour faciliter le renouveau de la pensée libertaire. Attention comme tout blog il faut commencer par la fin soit le message le plus ancien. Pour faciliter ,les articles ont été numérotés puisqu'ils font partie d'un ensemble de textes. La forme blog m'est apparue plus intéressante que la brochure en raison de la gratuité et des échanges à venir.Vous pouvez laisser des commentaires en cliquant sur l'icône éclair.Cordialement et bonne lecture !